Nos Horaires Lundi – Samedi : 9.00 – 18.00
Téléphone +216 53 060 307 | +216 53 066 803

L’augmentation mammaire en tunisie

La chirurgie d’augmentation mammaire en tunisie a pour objectif d’améliorer l’apparence du sein en augmentant sa taille et en modifiant sa forme. L’intervention permet également de corriger les asymétries. L’augmentation de la taille est habituellement obtenue par le biais des implants mammaires qui peuvent être de tailles, de formes et de matériaux variables.

Prothèse mammaire : forme et taille

Le matériau de remplissage le plus couramment utilisé pour les implants mammaires est la silicone.

La forme la plus commune d’implants mammaires est ronde, ou plus exactement discoïde.
Il est possible d’utiliser des prothèses de pratiquement n’importe quelle taille, et ainsi atteindre le résultat souhaité.

augmentation mammaire en tunisie : Avant l’intervention

Avant votre intervention d’augmentation mammaire, certaines précautions sont nécessaires pour réduire le risque de complications. En particulier, il est très important de :

– Éviter de prendre des médicaments contenant de l’acide acétylsalicylique (par exemple Ascriptine, Aspirine, Bufferin, Cemerit, Vivin C, etc.).

– Éliminer ou réduire le tabagisme au moins une semaine avant et après la chirurgie (le tabagisme compromet la vascularisation périphérique et augmente le risque de lésion cutanée, en particulier dans les interventions où une cicatrice importante est attendue).

Obtenir un soutien-gorge en tissu élastique, adapté au nouveau volume du sein.

Le jour de votre intervention, il faut éliminer tout objet métallique, de ne pas se maquiller, de porter des vêtements de nuit entièrement ouverts sur le devant avec manches très confortables, fibres naturelles (coton, soie) et sportswear.

L’Intervention

La chirurgie d’augmentation mammaire en Tunisie, qui dure environ une heure, est généralement effectuée sous anesthésie générale. Une nuit d’hospitalisation est recommandée après l’opération.

Il existe trois types d’incision :

L’incision inframammaire.

Qui est bien caché dans le sillon sous la poitrine et permet une bonne visualisation des plans chirurgicaux.

L’incision périaréolaire.

vous expose au risque d’une cicatrice plus visible.

L’incision de la cavité axillaire.

Les implants peuvent être placés immédiatement en dessous de la glande mammaire ou, dans un plan plus profond, en dessous du muscle grand pectoral. Les deux solutions ont des avantages et des inconvénients qui doivent être discutés en détail avec votre chirurgien, mais, en général, les prothèses sous-musculaires permettent un résultat esthétique supérieur.

L’utilisation de la position sous-musculaire est indiquée lorsque la personne est très mince ou a très un volume naturel de poitrine trop faible.

Traitement post-opératoire

A la fin de l’intervention, des drains d’aspiration sont insérés pour permettre à tout liquide ou sang formé d’être évacué. Ceux-ci sont retirés après environ 24-48 h.

En fonction des besoins, l’antibioprophylaxie initiée le jour de l’intervention sera poursuivie pendant la première semaine postopératoire. Bien que la douleur ne soit presque jamais intense, un traitement antidouleur sera fourni et dosé pour assurer un cours confortable.

Dans les 4-5 premiers jours, un œdème (gonflement) et une ecchymose peuvent apparaître et sont réabsorbés en 1-2 semaine.

Il n’est pas nécessaire d’enlever les sutures, car elles sont faites de matériel résorbable. Là où il y a un besoin d’appliquer des sutures non résorbable, celles-ci seront retirées après une semaine.

Après 24-48 heures un soutien-gorge élastique sera appliqué, il doit être porté nuit et jour pendant 6 semaines. Il est possible de prendre une douche seulement après 10 jours.

Complications possibles

Les complications sont généralement rares et répondent rapidement au traitement approprié sans compromettre le résultat final de l’opération. Cependant, la possibilité de:

Les hématomes doivent être pris en compte : les saignements sont rares mais peuvent survenir dans les premières 24 heures; l’utilisation de drainages réduit cette complication.

La contracture capsulaire: Lorsque la prothèse est insérée dans le sein, l’organisme pour se protéger de ce corps étranger crée autour d’une capsule de tissu membraneux.

C’est un processus naturel que le corps applique à tout élément qu’il ne reconnaît pas comme étant le sien. Cette capsule, qui est toujours présente dans ce type d’opération et ne pose normalement pas de problèmes, dans un pourcentage variable de cas (de 3% à 15%, selon les statistiques disponibles) augmente en épaisseur et se contracte autour de la prothèse, venant dans les cas les plus graves, de le déformer et de lui causer des douleurs.

Malgré l’utilisation des meilleures techniques chirurgicales disponibles, il n’est pas possible d’exclure complètement le risque de cette complication.

Asymétrie: La symétrie dans la nature n’existe pas. De petites différences de volume ou de forme sont toujours présentes entre les seins.

Après une opération d’augmentation mammaire, la différence peut être plus évidente. Donc le résultat ne devrait pas être entièrement satisfaisant et une intervention secondaire appelée retouche peut être possible.

Après l’intervention

Quelques heures après l’opération d’augmentation mammaire il est déjà possible de se laver, même si pour les premiers jours il est bon de ne pas subir d’efforts physiques excessifs.

Pour la reprise des activités professionnelles, l’activité sexuelle, il est conseillé de passer 3 semaines. Vous pouvez commencer à pratiquer des sports qui ne stimulent pas les muscles du torse et des bras après environ 3 semaines, alors que pour les plus intenses (tennis par exemple), il est préférable d’attendre au moins 6 semaines. Après toute chirurgie plastique, évitez l’exposition au soleil pendant au moins 4 semaines.



Augmentation mammaire 2300 € 5 NUITÉES