Nos Horaires Lundi – Samedi : 9.00 – 18.00
Téléphone +216 53 060 307 | +216 53 066 803

La chirurgie réfractive en Tunisie

La chirurgie réfractive est un ensemble d’interventions qui ont  pour objectif de corriger un certain défaut de l’œil comme la myopie, l’astigmatisme, l’hypermétropie….

Quelles sont les principales techniques ?

Deux techniques sont actuellement utilisées:
a) Lasik : c’est une intervention qui consiste à découper la cornée, créant une sorte de « couverture » (également dit volet, qui comprend l’épithélium, la membrane de Photo et le stroma superficiel). Cette action peut être effectuée avec une sorte de scalpel de précision appelé microkératome ou un autre laser ultra-rapide de haute précision. Le lambeau est soulevé et, grâce au laser, la cornée est amincie; par la suite le volet est « fermé ».
Avantages : avec le lasik la récupération visuelle est immédiate.
b) Lasek : cette technique est essentiellement similaire à la précédente: l’épithélium est soulevé complètement, mais dans ce cas est repositionné sur l’œil après le traitement au laser.

Quels défauts peuvent être traités avec les lasers ?

Myopie, hypermétropie et l’astigmatisme (qui peut être associée à d’autres problèmes de réfraction) sont généralement les problèmes qui peuvent être l’objet d’une chirurgie réfractive.

L’astigmatisme et la myopie sont des défauts pour lesquels une correction est nécessaire.

Elle permet d’éliminer une plus grande quantité de tissu cornéen, pour les mêmes dioptries, hypermétropie comparés.

Quand est- ce qu’il est possible d’opter pour une technique plutôt qu’une autre ?

Le choix appartient à l’ophtalmologiste qui a l’intention d’effectuer l’opération.

En principe, on a tendance à préférer le LASIK, par exemple, pour le traitement de la myopie légère à modérée, alors que généralement Lasek est choisi dans le cas de myopie forte.

Quand l’intervention est-elle contre –indiquée ?

L’une des principales contre-indications est la cornée trop fine. Par conséquent, son épaisseur doit toujours être mesurée avant l’intervention.
Une autre contre-indication est la sécheresse oculaire: grâce à un test approprié, il est possible d’évaluer la quantité de larmes secrètes, à l’exclusion des personnes souffrant de sécheresse oculaire.

De plus, toutes les maladies affectant la cornée limitent la chirurgie réfractive au laser, en particulier si vous êtes atteint de kératocône.

A quel âge peut-on faire la chirurgie ?

Le meilleur âge pour subir la chirurgie réfractive est entre 25 et 40 ans.

Y’a-t-il des personnes pour lesquelles le laser est particulièrement adapté ?

Il arrive souvent que les personnes qui font un usage incorrect des lentilles de contact soient sujettes à des infections, par conséquent, ils pourraient bénéficier d’une intervention ambulatoire.

Il existe également des catégories d’individus à qui, en raison du type de travail, de loisir ou de sport, les lentilles de contact ou les lunettes peuvent poser plus de problèmes que les risques associés à la chirurgie au laser.
Certaines personnes ont un défaut visuel avec une grande différence entre les deux yeux; cette situation ne peut pas être complètement corrigée avec des lunettes, car notre cerveau ne tolère pas des différences supérieures à trois dioptries.

Les solutions sont donc la chirurgie réfractive au laser ou l’utilisation correcte des lentilles de contact.
En conclusion, la chirurgie réfractive est une méthode qui a non seulement des objectifs esthétiques (peut vous permettre d’éliminer les lunettes), mais aussi fonctionnelle.

Que faut-il faire avant l’intervention ?

L’utilisation de lentilles de contact doit être suspendue le plus longtemps possible avant l’intervention chirurgicale.

L’étendue de l’interruption dépend de l’œil; Cependant, il ne sera pas possible d’opérer avant deux semaines de la suspension.

Les lentilles de contact peuvent en effet provoquer des déformations de la cornée susceptibles de créer des problèmes. Les jours avant la chirurgie, il est déconseillé d’aller dans des environnements susceptibles de favoriser une infection oculaire; même une simple conjonctivite pourrait affecter le résultat. Il est également indispensable d’exposer les yeux à des vents forts.

Que faire après l’intervention ?

La chirurgie réfractive dure quelques minutes et donne des résultats immédiats. Après la chirurgie, vous vous levez de la table d’opération et vous pouvez déjà bien voir.

Cela sous-estime souvent les risques et les recommandations du médecin. Au lieu de cela, il est très important de suivre attentivement les prescriptions et d’effectuer le traitement prescrit avec régularité et précision.
Dans la période suivant l’opération, l’œil est plus délicat: une infection possible pourrait compromettre le résultat et avoir des conséquences plus graves. Par conséquent, l’utilisation de motos ou de scooters doit être évitée pendant un certain temps. Il ne faut pas également aller à la piscine (à cause du chlore, qui irrite les yeux).

Au lieu de cela, vous pouvez facilement lire, utiliser l’ordinateur, aller au cinéma et regarder la télévision; il est toujours essentiel d’avoir une bonne hydratation de l’œil.

À cette fin, il est essentiel d’utiliser fréquemment des larmes artificielles. Le dosage dépend également de l’environnement dans lequel vous vous trouvez: souvent sur le lieu de travail, en raison du chauffage en hiver ou du conditionnement en été.



Chirurgie réfractive 1800 € 2 NUITÉES